Histoire

Découvrez son histoire

La brasserie Pourbaix

1836

26 août 1836, André Joseph Pourbaix, fils de Amand Fidèle Pourbaix brasseur à Binche de 1810 à 1826, demande lʼautorisation dʼétablir une brasserie sur une parcelle de terrain située au Faubourg Saint Paul le long de la Samme.

15 août 1850, la rivière déborda suite à des pluies torrentielles et la brasserie fût inondée, certains bâtiments vinrent même à sʼécrouler. Les caves renfermant plus de mille tonneaux furent envahies par les eaux et le brasseur Victorien Pourbaix–Dulière, établi à Battignies, mit sa brasserie à disposition de son confrère dans le besoin. Au décès de son père, Désiré Joseph Pourbaix poursuit lʼexploitation de la brasserie du Faubourg Saint Paul et développe une malterie attenante aux Remparts.

Histoire Pourbaix

La famille Paternotte

10 avril 1871, Jules Paternotte, fils de Mathieu Paternotte, brasseur à Buvrinnes, achète la brasserie de Désiré Pourbaix 50.000 francs. Cette brasserie est située au Faubourg Saint Paul à lʼendroit actuel de la brasserie La Binchoise. Il acheta également le moulin à farine situé en face et créa ainsi une brasserie-malterie importante nommée « brasserie/malterie Saint-Paul ». 1887, Lʼentreprise reçut la médaille dʼor de lʼexposition universelle.

En plus de la production locale, la brasserie vendait des bières étrangères très en vogues à lʼépoque : Stout et Pale-ale, celles la même qui servirent de source dʼinspiration à La Belge. 16 octobre 1912, deux des fils de Jules Paternotte, Fernand et Rodolphe creèrent la société « Paternotte frères » dont le siège se situe dans la brasserie. 1928, la brasserie fût détruite par un incendie, le terrain et les ruines furent vendus à la Ville de Binche.

Stout Binchoise

1871

Jules Partenotte

Jules Paternotte fut certainement le brasseur le plus célèbre que Binche ait compté. Il fut membre fondateur de lʼAssociation des Brasseurs du Hainaut, de la Fédération des Brasseurs Belges et du Cercle Brassicole du Centre.

Les remparts de Binche

La malterie des remparts

14 avril 1931, Suite à lʼincendie du 20 décembre 1930 qui détruit partiellement la malterie adossée aux remparts, Oscar Roulez sollicite le rachat de la malterie par lʼadministration communale, désireuse de dégager les remparts. Celle-ci accepte la transaction pour 277 000 francs et donne en échange le terrain récemment acquis par la ville à Mr Paternotte. 5 mai 1931, On mena lʼenquête commodo-incommodo.

Les remparts de Binche

arrow left

arrow right

Archives Binchoise
Archives Binchoise
Archives Binchoise

Oscar Roulez acheta lʼancienne malterie de Désiré Pourbaix, jouxtant la brasserie Paternotte, et lʼexploita avec lʼaide de ses deux fils, Eugène et Ludovic.

1931

Afin dʼétablir la malterie sise 30-32 Faubourg Saint, bâtiments dans lesquelles est installée la brasserie La Binchoise aujourdʼhui. 4 septembre 1934, Eugène et Oscar Roulez vendent leurs malterie pour la somme de 3 000 000 francs à René Duquesnoy, ingénieur à la Brasserie de lʼUnion à Jumet. Ce dernier représente Messieurs Misonne et Biernaux. 31 septembre 1934, les biens acquit par ces derniers sont apportés au capital dʼune société anonyme, la Malterie des Remparts, dans laquelle se sont associés : Léonard Misonne, Fernand Biernaux, Henri Lafeuillade, La SA « le Bon Grain », La société coopérative « Brasserie des Alliés », Georges Mangon, et pour finir, Fernand Lovrix.

La brasserie la binchoise André Graux

1986

1986, Enthousiasmé et surtout encouragé par des amis et sa famille, André Graux décide de mettre une bière spéciale en fabrication en suivant des méthodes traditionnelles. De là, grâce à la récupération dʼéquipements de laiterie, la Brasserie est progressivement conçue. Les premiers essais donnent à André Graux lʼenvie de perséverer.

1987, Les bières sont au point et la commercialisation des deux produits de base de la Brasserie peut débuter, à savoir, la Brune Tradition et la Blonde Tradition, respectivement appellées à lʼépoque « Réserve de Marie de Hongrie» et la «Fakir». À ces bières viendront sʼajouter dans les années suivantes des bières de saisons comme la Spéciale Noël et la Flora, bière de printemps. Mais la Brasserie, attentive aux événements présents et historiques mettra aussi en production une bière commémorative des Triomphes de Binche et de Charles Quint, la 1549. Dans la première partie des années 90. Rejoint par sa compagne Françoise Jauson au commande de la brasserie, André se fait une place honorable parmis les brasseurs belges. La production reste toutefois limitée.

Restaurant de la Binchoise
Restaurant de la Binchoise
Restaurant de la Binchoise
La Binchoise bouteille
La Binchoise 1549
La Binchoise Blonde
La Binchoise Brune
La Binchoise Flora
La Binchoise Noel
La Binchoise Ours

1995

Logo La Binchoise

1995, Toujours soucieuse des produits du terroir, dans ce cas précis, la Brasserie lancera la Bière des Ours. Invitée à participer aux World Beer Championships à Chicago, La Binchoise y décrochera la Platinum Medal pour la Spéciale Noël et la Gold Medal pour la Bière des Ours.

Maitre Brasseur Bruno De Ghorain

1997

1997, Bruno Deghorain, ingénieur chimiste spécialisé en brasserie, fraîchement diplômé de l’université catholique de Louvain, rejoint l’équipe de la brasserie la Binchoise. La production atteint les 2000 hectos à l’aube du troisième millénaire.

Logo La Binchoise
Brasserie La binchoise - Photo du batiment

2001

La brasserie d'aujourd'hui

2001, 4 amis (Bruno Deghorain, Jean Fadel, Gabriel Smet, Christophe Wanty s’associent pour créer la S.A La Binchoise qui rachète les parts de la brasserie à son fondateur. Sous la direction de Bruno Deghorain, la brasserie se développe selon 2 axes. La rénovation de l’ancienne malterie pour l’accueil du public et la création d’une taverne restaurant & l’augmentation de la capacité de la production pour atteindre 3500 hectolitres annuels.

2010, Trop à l’étroit dans ses murs, la brasserie délocalise à l’entrée de Binche le stockage et le conditionnement. La capacité de production au Foubourg Saint Paul est aussi augmentée pour atteindre 10.000 Hectolitres par an.

2010

Photo de la Brasserie La Binchoise - Vue en perspective
Logo La Brasserie la Binchoise

La brasserie de demain

2016

Aujourd'hui, la brasserie produit près de 10,000 hectolitres par an, partagés entre ses marques propres et des bières à façon. Le défi de demain est un défi commercial qui passe par le développement de nos produits phares. Plus que jamais, nous voulons mettre l’accent sur notre authenticité, le savoir- faire belge et le caractère de nos bières. Nous revendiquons notre statut de brasseurs de tradition. Pour ces raisons, nous avons investi dans l’image de nos produits, notre site internet et notre communication. Nous privilégions désormais une image de marque en accord avec nos différentes valeurs ainsi qu’avec le riche passé qui caractérise la Brasserie La Binchoise.